Pratique : comment gérer son voyage et le décalage horaire ?

Lorsque l’on part à l’autre bout du monde, que l’on doit se taper un voyage de 23h et assumer un décalage horaire de 10h à l’arrivée il est important de gérer son organisme afin d’optimiser au maximum son adaptation.

Voici donc l’histoire de notre décalage horaire.

Nous avons dans un premier temps chercher l’avis d’experts sur internet. Le premier conseil ressorti de notre enquête expliquait l’importance d’éviter de boire les jours précédant le départ et de faire le plein de sommeil.

Bon.

Autant dire que de ce côté là c’est un peu foiré, il fallait bien assurer nos dernières soirées auprès de nos proches et on l’avoue, nous avons un peu envoyé valser le jingle de Mister Cocktail.

Pas grave, on rattrapera ça. Levé 7h30 le jour du départ, la gueule complètement dans le cul, nul doute que je trouverai le sommeil dans l’avion. En plus on a prévu la panoplie parfaite, l’oreiller gonflable tour de coup et le cache yeux avec en bonus la petite couverture qui met bien, fournie par la compagnie. Pour patienter, la compagnie fait les choses bien, des dizaines de films, programmes télés et musiques à la demande, tranquille, le tout avec quelques bières bien fraîches. Il est vrai qu’enchainer un « Dark Knight Rises » et plusieurs comédies plus ou moins débiles, ça fait bien passer le temps. Six heures de voyage, Arthur a trouvé le sommeil. Pas moi. Je fixe le siège devant moi, immobile. Je ferme les yeux. J’aperçois Morphée, elle s’approche lentement de moi, prête à m’enlacer. Spasme. Ma tête était en train de tomber sur le côté. Morphée s’est barré. Bon allez, un film de plus, pour passer le temps.

les trashmouths australie décalage horaire

Dix heures de voyage, mes yeux sont vitreux, ça y est, ça va venir.

Et là c’est le drame.

Juste à côté de mon siège, dans le couloir, un vieux s’effondre, victime d’un malaise. Heureusement un mec juste derrière ayant vu le coup venir l’amorti. On est toujours un peu con, un peu pataud dans ce cas là. Je me lève sans trop savoir quoi faire, par reflexe. Personne ne semble réagir. On allonge le souffrant. Aucun médecin dans l’avion, je vois une bouteille d’oxygène, une sage femme et une infirmière défiler sans pouvoir témoigner d’une réelle maitrise de la situation. Je suis là, à côté, fixant les yeux de ce vieux Malaisien qui semble perdu, à bout de force. Pourvu qu’il tienne. Je me maudis de ne pas avoir fait médecine juste pour pouvoir gueuler « Poussez-vous je suis médecin, je vais sauver la vie de cet homme ! » et faire gonflé au passage mon ego (c’est pour cette raison que l’on fait médecine n’est-ce pas ?) Finalement ca ne semble pas si grave et après 20 minutes de flottement j’aide à soutenir le vieil homme jusqu’à son siège.

Douze heures de trajet sans sommeil, Kuala Lumpur. Je regarde ma montre, minuit. Sauf que le soleil se lève et qu’il est 7h, heure local. Je me demande comment mon corps interprète tout ça, le pauvre. On tient tant bien que mal les trois heures d’escale.

Australie les trashmouths décalage horaire voyage kuala lumpur aéroportAustralie les trashmouths décalage horaire voyage kuala lumpur aéroportAustralie les trashmouths décalage horaire voyage kuala lumpur aéroport

Les compagnies aériennes semblent également avoir du mal à gérer ce problème puisqu’au premier repas servi sur le vol suivant, vers 11h30 heure Malaisienne (4h30 heures française), on nous sert une très belle omelette saucisse accompagnée… d’un croissant, de sa confiture et d’un jus d’orange.  Au passage s’il y a une autre entité qui ne semble pas tout comprendre à la situation c’est bien mon système digestif, à force d’enchainer les repas à des heures qui n’ont pour lui aucun sens. Cependant je ne rentrerai pas dans les détails concernant nos relations tumultueuses durant ce trajet. Repas fini, dernier épisode de Dexter englouti – à moins que ce ne soit l’inverse – et je suis paré pour accueillir Morphée à bras ouvert, enfin.

les trashmouths australie voyage décalage horaire sommeil avion

Sauf que non.

Parce que forcément le trajet est entrecoupé de nombreuses turbulences. Parce que forcément l’avion est rempli d’enfants. Et forcément, les enfants n’apprécient pas les turbulences et le font savoir. N’étant pas insomniaque de nature mon corps atteint pourtant ses limites et s’effondre pour les 4 dernières heures du trajet.

Arrivée à l’auberge de jeunesse 23h, 13h pour notre organisme. Comment va t’on faire pour trouver le sommeil ? Il nous vient alors une sacrée bonne idée, embierrons-nous ! Trois pintes plus tard nous sombrons. Il est 1h du matin.

Une nuit sans rêves, lourde, au milieu d’un dortoir de huit personnes qui ne manque pas une occasion de vous le rappeler. Réveil biologique, il doit être 11h, midi au moins, je n’arrive plus à dormir. Et bien non, il est 7h soit 21h en France.

Bon je ne sais pas dans quelle forme je serai à la fin de la journée mais je sais une chose, il fait 39° et j’ai bien mérité une journée à la plage.

les trashmouths australie melbourne soleil plage voyage décalage horaireles trashmouths australie melbourne soleil plage voyage décalage horaireles trashmouths australie melbourne soleil plage voyage décalage horaire

Pour résumer le meilleur moyen pour gérer un décalage horaire de 10 heures, c’est encore de ne pas le gérer du tout.

 

Booste le trafic de ton blog

Incoming search terms:

  • comment gerer le décalage horaire

3 Responses to Pratique : comment gérer son voyage et le décalage horaire ?

  1. Merci pour tous ses conseils utiles! je m’en servirai si un jour on réalise notre reve : la POLYNESIE!
    Debo Articles récents..Découvrez les fournitures de bureau sur ce site web.My Profile

  2. Merci du bon conseil :)
    C’est pas trop galère les escales ?

    • Ecoute j’ai envi de te dire que ça permet de bouger un peu et de désengourdir les jambes ce qui n’est pas plus mal. Après t’as pas tellement envie de te retrouver à errer pendant 8h dans un aéroport…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce blog utilise CommentLuv